• N’achetez pas une maison existante sans la faire inspecter par un expert en bâtiment. L’offre d’achat devra être conditionnelle au résultat de l’inspection.
  • Si vous achetez une maison existante, assurez-vous d’avoir en mains le certificat de localisation de la bâtisse.
  • 3- Pour une somme allant de 200 $ à 300 $, l’évaluateur vous fournira une expertise indépendante sur la juste valeur de la propriété que vous convoitez.
  • Il faut choisir un notaire qui travaillera pour vous et non le notaire du vendeur.
  • En donnant comme mise de fonds au moins 25 % du prix d’achat, vous éviterez ainsi les frais de la SCHL (Société canadienne d’hypothèque et de logement).
  • Si vous désirez acheter une maison à la campagne, l’offre d’achat devra être conditionnelle à un test d’eau et à l’obtention d’un certificat de conformité de l’installation septique (une inspection du système septique par un ingénieur civil est même possible).
  • L’offre d’achat devra mentionner que l’évaluation par l’institution bancaire prêteuse devra être supérieure ou égale au prix de vente.
  • Le dépôt dans le cadre d’une offre d’achat pour acquérir une propriété n’est pas réglementé. Cela laisse entendre que l’on peut engager le montant qui nous convient. L’acheteur a de toute évidence avantage à verser le dépôt le plus petit.
  • Certains contrats d’assurance habitation offrent une protection supplémentaire, soit l’assurance frais juridiques contre les vices cachés. Un choix judicieux, en cas de pépins !
148 queries in 0,734 seconds.
À propos de ce site
Outils