Le contrat avec le courtier immobilier est expiré et votre propriété n’est toujours pas vendue. Il ne faut surtout pas se décourager. Les raisons pour lesquelles votre demeure ne s’est pas vendue n’ont peut-être rien à voir avec votre propriété, ni même avec le marché.

Alors, pourquoi ne s’est-elle pas vendue ?

L’année dernière, près de la moitié des demeures inscrites sur le marché n’ont jamais été vendues. Plusieurs vendeurs ont réalisé que les propriétaires ont beaucoup à apprendre afin de vendre leur propriété au meilleur prix, et ce dans le plus court délai.

Ne risquez pas de faire les mauvais choix et de perdre ainsi du temps et de l’argent par rapport à votre investissement.

Si votre inscription est expirée et que vous recherchez toujours des résultats, prenez un certain recul pour examiner votre situation avant de remettre votre propriété sur le marché.

Par quoi devriez-vous commencer ?

Il faut d’abord être déterminé à faire tout ce qu’il faut pour mettre votre propriété sur le marché et la vendre. La vente que vous désirez est toujours à votre portée, pourvu que vous optiez pour le bon système.

Pourquoi votre propriété n’a-t-elle pas été vendue?

Examinez votre plan de vente antérieur et vous découvrirez qu’une inscription expirée reflète habituellement un problème dans un ou plusieurs des grands secteurs suivants : Le travail d’équipe, le prix, la condition de votre propriété et la mise en marché.

1- Le travail d’équipe

Votre demeure représente un investissement financier majeur. La relation avec votre courtier immobilier devrait en être une de partenariat complet où vos besoins et vos désirs sont entendus. Vous devriez recevoir un compte-rendu détaillé et fiable sur le progrès de votre mise en marché. Votre courtier a la responsabilité de recueillir ces comptes-rendus provenant des courtiers qui ont fait visiter votre propriété. Il doit ensuite vous communiquer ces renseignements afin qu’ensemble vous puissiez prendre les bonnes décisions par rapport à la prochaine étape. Comment s’est déroulée cette première étape au moment où votre propriété était encore sur le marché ?

CONSEILS PRATIQUES

Chaque vendeur peut rehausser l’attrait d’une propriété !

  • Faciliter la visite de votre propriété : permettez des heures de visite qui conviennent aux acheteurs.
  • Utiliser une boite à clé pour ne jamais manquer l’ACHETEUR, celui qui fera une offre.
  • Utiliser une enseigne à vendre, là où s’est permis.
  • Faites une première impression favorable en dépersonnalisant l’ameublement et le décor afin de permettre aux acheteurs potentiels de vraiment se voir dans votre demeure en misant sur l’attrait de la propriété en façade et en éloignant les gros animaux domestiques.
2- Le prix

Le prix vous a aidé ou vous a nui ?

Le « bon » prix dépend des conditions du marché, de la compétition et de la condition de votre demeure. Apposer un prix trop élevé est aussi dangereux que de fixer un prix trop bas. Si votre propriété ne se compare pas avantageusement à d’autres dans la gamme de prix que vous avez établie, les acheteurs potentiels et les courtiers ne vous prendront pas au sérieux.

Vous comprendrez en voyant les statistiques ! Demandez à votre courtier de vous fournir une analyse comparative du marché actuel, afin de vous aider à établir un prix de vente réaliste pour votre propriété.

Cette analyse devrait inclure :

  • une liste des propriétés comparables vendues récemment ou actuellement en vente
  • un aperçu de la durée des inscriptions afin de pouvoir calculer une moyenne de temps de vente pour une demeure dans le marché actuel
  • une liste des propriétés dont l’inscription est expirée, afin de comprendre les questions en jeu.

Note : Le prix que vous avez payé et les améliorations apportées ne sont pas toujours significatifs. Comme pour tout autre investissement, la valeur marchande est déterminée par le prix qu’un acheteur potentiel est disposé à payer et qu’un vendeur sérieux est prêt à accepter.

3- La condition de votre propriété

L’apparence ! Votre propriété représente-t-elle une demeure de rêve pour un acheteur potentiel ? Provoque-t-elle l’inspiration chez ceux qui la visitent ? N’oubliez pas que la décision d’acheter une propriété repose sur les émotions et non sur la logique.

Une propriété prête à aménager favorise une vente. Ce que vous devez considérer pour préparer votre propriété :

  • éliminer tous les petits bruits insolites et réparer les fissures
  • la garder dans un état de propreté impeccable pour chaque visite
  • la libérer de tout encombrement
  • la faire briller de tous ses éclats
  • porter une attention à son aspect vu en façade, en misant sur l’attrait

De plus, pensez à vous occuper des éléments majeurs comme la peinture. Ce geste s’avère un atout pour vos acheteurs potentiels. Ils peuvent toujours faire une nouvelle peinture, mais une peinture fraîche est toujours appréciée.

N’oubliez pas… Une maison présentable se vend à meilleur prix, car elle éclipse les compétiteurs.

 

4- La mise en marché

Une des premières étapes de votre plan de marketing est de trouver un courtier qui saura le mieux vous représenter. Durant vos entrevues avec les courtiers, mettez leurs connaissances à l’épreuve et comparez-les. Demandez à chacun de vous montrer leur programme de mise en marché. Comparez aussi les sommes qu’ils investissent en publicité pour les propriétés qu’ils offrent et dans quels médias ainsi que l’efficacité de chacun de ces médias. N’oubliez pas, ce n’est pas le montant qu’ils dépensent qui compte, mais la façon dont ces montants sont dépensés.

Pour être compétitifs dans le marché actuel, les courtiers qui utilisent des approches de marketing non traditionnelles et innovatrices vendent plus de propriétés, plus rapidement et à bon prix. Pour de meilleurs résultats, faites équipe avec un courtier immobilier qui exposera votre propriété au plus grand nombre d’acheteurs potentiels possible. La relation entre vous et votre courtier peut faire toute la différence en ce qui concerne les délais et chances de vendre.

lameda-deslauriers-1

150 queries in 0,794 seconds.
À propos de ce site
Outils